Etienne Klein sur le "Vide"

10/06/2017

De quoi le vide est-il plein? 

Conférence du physicien, assez philo sur les bords, comme à l'accoutumée...

Je regrette une chose : il aurait pu choisir ce titre, bien plus paradoxal :

De quoi le vide est-il LE plein? Ah, on aurait bien rigolé!

Quant à moi, ô lecteur, comme tu le sais déjà, je suis aussi nul en physique qu'en philo. Alors j'abandonne aux soins de ta méditation ma position de Néantderthalien : Vide est l'un de ses mots, de ces concepts, que nous utilisons pour définir des états-limites inatteignables et qui nous servent pour réfléchir sur des choses qui sont au-delà de tout horizon. Je le range dans le même panier que les mots Perfection, Vérité, Absolu, Dieu... et tout un tas d'autres "outils" de pensée qui sont vides de sens, bien qu'ils servent à penser l'impensable. Je me contenterais que tu les considères seulement vides de réalité... :-)